NORFAG | Norsk fagoversetterforening
NORFAG est une association professionnelle qui oeuvre pour les intérêts des traducteurs. Vous pouvez y adhérer et soutenir notre activité selon vos capacités et vos besoins.

NORFAG a été créée par des traducteurs indépendants, pour défendre leurs intérêts et, plus généralement, ceux de la profession. La plupart de nos membres sont des travailleurs indépendants, inscrits au registre norvégien des sociétés ou auprès d'organismes équivalents à l'étranger. En 2016, nous avons ouvert l'adhésion à une nouvelle catégorie de traducteurs : outre les membres ordinaires (travailleurs indépendants), notre association comprend désormais des traducteurs salariés. Les traducteurs employés par des agences, d'autres entreprises privées ou l'État peuvent par conséquent solliciter une adhésion, à condition de satisfaire à nos critères d'admission. Cependant, les membres salariés ne figurent pas dans le répertoire des traducteurs accessible sur Internet, et certaines parties de notre forum de discussion sont réservées aux indépendants. De plus, leur représentation au sein de notre comité directeur fait l'objet de certaines restrictions.

Critères d'adhésion à NORFAG
Votre demande d'adhésion sera étudiée selon les critères suivants :
  1. La personne qui souhaite adhérer doit être titulaire d'une formation supérieure dans le domaine de la traduction ou autre, de niveau équivalent. En ce qui concerne la Norvège, l'Association reconnaît les formations dispensées par les Universités de Kristiansand (études de traduction et de communication interculturelle), d'Oslo (niveau master) et de Bergen, ainsi que celle de l'École Supérieure de Commerce de Bergen (NHH). Toute formation équivalente obtenue au sein d'une université ou d'une école supérieure étrangères est également acceptée.
  2. D'autres formations (par exemple, en droit ou en économie) peuvent aussi être admises dans le cadre d'une demande argumentée et attestée. Dans ce cas, le candidat à l'adhésion doit fournir trois références, avec noms et adresses e-mail. Il est important que les personnes référencées puissent évaluer la qualité linguistique et technique des traductions.
  3. Le traducteur travaille avec le norvégien comme langue source ou langue cible.
  4. Le traducteur doit être inscrit au registre norvégien des sociétés ou tout registre équivalent dans son pays d'exercice. NORFAG a pour vocation de réunir des traducteurs qui vendent leurs prestations à des agences ou à des clients directs, et l'association cible donc, par exemple, des entreprises individuelles. Nous acceptons également d'autres structures, composées d'un nombre restreint de personnes dont l'activité principale est la traduction elle-même, et non la sous-traitance ni la gestion de projets de traduction.
  5. Pour être membre de NORFAG, le traducteur doit justifier de deux ans d'exercice. Il doit pouvoir, sur notre demande, présenter des factures attestant d'un certain niveau d'activité, et de sa régularité. Ce niveau d'activité minimal est fixé à un volume d'affaires de 50 000 mots par an ou un chiffre d'affaires de 50 000 NOK.

Ces critères permettent aux traducteurs diplômés et expérimentés d'adhérer à l'association, mais également d'ouvrir la porte à ceux qui ont pour atout essentiel la pratique du métier. Le comité directeur de l'association pourra déroger à ces critères dans certains cas particuliers.

[Un dispositif de parrainage est à l'étude. Si un tel système est mis en place, l'adhésion définitive ne s'obtiendrait qu'à la suite d'une période d'essai.]

Parrainage
Les traducteurs nouvellement diplômés qui ne possèdent pas suffisamment d'expérience pour adhérer directement à NORFAG, peuvent être accueillis en tant que "membres candidats".

Au titre de ce dispositif, chaque candidat se voit attribuer un parrain/une marraine qui doit relire ses traductions et lui fournir des retours susceptibles de lui permettre d'améliorer son travail.

Les membres candidats figurent sur la liste présentée à la rubrique "Trouver un traducteur" du site NORFAG, où ils ont signalés comme débutants.

Les personnes souhaitant être admises comme membres candidats doivent fournir des copies de leurs diplômes, attestant d'une formation dispensée par les Universités de Kristiansand (études de traduction et de communication interculturelle), d'Oslo (niveau master) et de Bergen, ou celle de l'École Supérieure de Commerce de Bergen (NHH). Toute formation équivalente obtenue au sein d'une université ou d'une école supérieure étrangères est également acceptée.

Les candidats ne disposant pas d'une formation de traduction doivent soumettre au comité directeur une présentation personnelle et un test. Ils deviendront membres candidat si le test est approuvé. Le test doit être évalué par les différents membres du comité directeur.

Les retours établis par le parrain/la marraine doivent être utiles, concrets et constructifs. Il peut, par exemple, conseiller le membre candidat sur les sources terminologiques qui pourraient lui être utiles et, le cas échéant, sur les règles rédactionnelles à appliquer.

Le membre candidat et le parrain/la marraine conviennent ensemble de la part de la rémunération correspondant à la relecture. En principe, le membre candidat doit lui-même trouver les travaux à évaluer par le parrain/la marraine.

Le parrain/la marraine pourra homologuer le membre candidat après 5000 mots révisés, correspondant à des domaines différents et répartis sur trois projets distincts (travaux ou extraits de travaux). Si, aux termes de sa révision, le parrain/la marraine continue à s'interroger sur la qualité des travaux réalisés par le membre candidat, l'évaluation pourra continuer jusqu'à atteindre le volume de 10 000 mots.

Les membres candidats doivent être relus et corrigés dans toutes leurs langues cibles.

Lorsque le parrain/la marraine estime que le travail fourni par le membre candidat est suffisamment bon, il/elle en informe le comité directeur. Celui-ci décide ensuite du changement de statut du nouveau traducteur qui devient membre à part entière. Si le membre candidat pratique des langues pour lesquelles le comité directeur ne peut émettre une évaluation, d'autres membres de l'association pourront être consultés.

Les membres candidats qui ne sont pas acceptés comme membre à partir entière à l'issue de la période de parrainage peuvent demander leur adhésion après deux ans d'activité supplémentaire, s'ils satisfont aux critères d'admission.

Il est souhaitable que son travail soit évalué par un moins deux tuteurs.

Membres de soutien
NORFAG propose également la catégorie de "membres de soutien". Cette formule peut être adoptée par des entreprises ou des particuliers qui souhaitent apporter leur soutien à NORFAG sans remplir les critères d'adhésion. Leurs noms figureront dans la liste des soutiens sur la page web de l'association. Ils pourront également inclure des logos et des liens vers des pages publicitaires.

Demander l'adhésion
Utiliser notre demande d'adhésion en ligne

Tarifs d'adhésion
Traducteurs indépendants : 1000,- NOK par an
Traducteurs salariés : 700,- NOK par an
Membres à l'essai : NOK 500,– par an
Entreprises affichant un logo et un lien vers leur site web : NOK 5 000,– par an
Entreprises sans logo/lien : NOK 1 000,– par an
Membre de soutien : NOK 250,– par an

Compte bancaire
Norsk fagoversetterforening (NORFAG)
Numéro de compte : 1204.04.49300
Banque : DNB Bank ASA, NO-0021 Oslo